Les métaux devraient maintenir leur tendance haussière cette année

La compagnie experte en assurance-crédit internationale, Coface, a déclaré récemment que les prix des métaux devraient maintenir leur tendance haussière cette année. En même temps, une éventuelle baisse serait attendue en 2019, sûrement en fin d’année.

Faute à la hausse de prix et au dynamisme de la demande ?

Hausse du cours des métaux

 

Selon la déclaration qu’a faite Coface à l’Agence Option Finance, le secteur métaux abuse, depuis mi-2016, de la hausse de prix, mais aussi du dynamisme de la demande. Il faut aussi revenir un peu plus en arrière pour voir la cause. En effet, ce sursaut de la demande a commencé à l’issue de la crise en 2008.

À titre d’information, la compagnie d’assurance-crédit a tiré cette conclusion suite à une étude consacrée aux risques et prix des métaux dans le monde d’ici 2019.

La période où le dollar a rencontré une dévalorisation en est également une cause inestimable. En effet, c’est une des raisons qui font que les cours des métaux augmentent de temps en temps. Dans ce cadre, on a remarqué une hausse de 33 % pour l’aluminium, 44 à plus de 53 % pour les cours du cuivre et du nickel, contre 100 sur 100 pour ceux du zinc (contre les résultats en 2016). De son côté, le cours du cobalt a carrément quadruplé.

Tendance contrastée en 2018 et 2019

Métal pour la construction

 

Après cette dépréciation, le retour de la croissance et la rentabilité a eu effet sur la plupart des segments. Cependant, l’évaluation sectorielle effectuée par Coface indique que le secteur des métaux reste l’une de plus risquées. Ce qui fait que le risque de crédit est considéré comme élevé.

En revanche, l’économie mondiale qui est à son pic de croissance devrait avoir un impact pour réduire les prix en 2019. Néanmoins, il s’agit en tout cas des métaux ferreux, mais ceux des métaux de base devraient progresser. En effet, une croissance limitée de 2 % a été perçue pour l’aluminium. Une même cadence pour le cuivre, une hausse de 2,4 %. Le taux est par contre, plus élevé pour le zinc et le nickel qui atteignent les 14 et 18 % respectivement.

Par ailleurs, comme on a dit, la baisse de prix devrait être effective pour les métaux ferreux. Dans ce cadre, celui de l’acier devrait connaître une baisse de 19 %. Ceci est aussi, en partie, dû aux surcapacités qui ne cessent d’augmenter. De plus, les usines chinoises n’arrivent pas à surpasser leur production pendant la saison où les cours sont en baisse.

Le partage, c'est la vie !

0

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez le meilleur de l'actu des métaux :
Cours, Tendances & Conseils d'Experts

Ne manquez plus nos dossiers et actualités importantes pour acheter, vendre et investir dans les métaux.