Le cuivre est un des rares métal présent naturellement dans le sol, comme l’or et le fer. Il entre dans la composition de nombreux alliages. Sa couleur naturelle est le jaune-orangé.

Propriétés du cuivre


C’est pas sorcier – CUIVRE : les bons tuyaux

Le cuivre a des propriétés remarquables qui en font un des métaux les plus utilisés et les plus chers. Il est ductile (qui peut s’étirer sans casser) et un très bon conducteur (de chaleur et d’électricité). Il est aussi inoxydable.

Une propriété peu connue du cuivre est sa propriété antibactérienne naturelle. Insuffisamment utilisé à cause de son prix, il réglerait de nombreux soucis d’hygiène dans les hôpitaux si toutes les robinetteries et les mains courantes étaient faites de ce métal.

Ses utilisations les plus connues sont liées à ses propriétés remarquables, comme celles de l’or et de l’argent, à moindre coût. Il est très utilisé en électricité, en électronique et dans la fabrication de nombreux alliages. Il était très utilisé dans la robinetterie et la plomberie.

Utilisation du cuivre

Cuivre

Ses utilisations les plus connues sont liées à ses propriétés remarquables, comme celles de l’or et de l’argent, à moindre coût. Il es très utilisé en électricité, en électronique et dans la fabrication de nombreux alliages. Il était très utilisé dans la robinetterie et la plomberie.

Le cuivre est depuis de nombreux siècles pour sa conductibilité étonnante, notamment pour les lignes de chemins de fer que dans l’ensemble des câblages actuels, à savoir téléphoniques, électriques ou pour l’éclairage. Il trouve donc aussi sa place dans les bâtiments.

Elément indispensable de la plomberie, sa capacité de résistance est vantée et son transport par cette voie limite la prolifération de germes. Sa couleur orangée lui vaut d’être très appréciée pour la tuyauterie ou les éléments de cuisine.

Histoire du cuivre

Le cuivre est le métal le plus anciennement utilisé dans l’histoire humaine. Il a été daté de la même période que l’âge de bronze car c’est à ce moment précis qu’il est découvert dans son état le plus pur et sera utilisé tel quel. L’âge du cuivre daterait donc de 5000 ans avant J.C, à l’époque néolithique.

On trouve des traces de son utilisation depuis la plus haute antiquité. De nombreux bijoux ont été retrouvés dans les diverses fouilles archéologiques. Il entre dans la composition du bronze qui a, lui-même, beaucoup marqué l’histoire de l’humanité.

Santé lié au cuivre

Marché du cuivre

Mis à part ses propriétés antibactériennes et antifongiques le cuivre, sous sa forme micronisée, colloïdale et d’oligoélément est une des composantes essentielles à la vie.

Il participe de façon décisive dans de nombreuses fonctions essentielles comme celles du système nerveux et de la fabrication du sang et des veines, comme à l’absorption du fer (utile dans la composition des globules rouges) etc…

Son intérêt a été prouvé dans la lutte contre les maladies nosocomiales car il est en mesure de détruire les bactéries et les virus. Il est donc utilisé de plus en plus dans le milieu hospitalier. Le cuivre a également été souvent considéré comme un métal capable de réduire les douleurs articulaires donc nombreux est ceux qui portent des bracelets faits de cette matière.

Le cuivre est omniprésent

Le cuivre est présent dans l’eau, dans l’air, et aussi dans beaucoup de types d’aliment. C’est-à-dire qu’on l’absorbe naturellement au quotidien, notamment quand on mange, quand on boit, et quand on respire. D’ailleurs, c’est un fait qui est indispensable à la santé de l’être humain.

Cette omniprésence du cuivre est sûrement due à l’augmentation continue de la production mondiale. En fait, cela commence généralement par les boues contenant du cuivre que l’on trouve sur les rives des fleuves à cause du rejet d’eaux usées. C’est de cette manière que sa propagation dans l’air se fait rapidement. C’est lorsqu’il pleut que le cuivre se retrouve dans le sol.

À noter que ce sont les sédiments de l’eau et les particules du sol sont les plus riches en cuivre. La quantité est, d’ailleurs plus importante dans le sol. Toutefois, ces composés solubles peuvent créer un véritable danger pour la santé. Il s’agit notamment des composés éparpillés dans l’environnement. C’est surtout dû à son application dans l’agriculture.

En ce qui concerne sa concentration dans l’air, elle est assez faible. Ce qui veut dire que la respiration de cette matière ne représente aucun risque. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour les personnes qui vivent aux alentours des fonderies, et des lieux de transformation du cuivre en métal. C’est également le cas pour les gens habitant une maison avec des tuyauteries en plomb. En effet, ces dernières sont plus exposées au cuivre par le biais de l’eau potable à cause de la corrosion des tuyaux.

Le cuivre est une substance très commune qui est naturellement présente dans l’environnement et se diffuse dans l’environnement par des phénomènes naturels. Les hommes utilisent énormément le cuivre, il est utilisé par exemple dans l’industrie et dans l’agriculture (utilisation de la bouillie bordelaise par exemple). En tout cas, sa présence dans la nature peut être naturelle ou le résultat des actions humaines.

Risque de l’exposition au cuivre

La plupart des cas d’exposition au cuivre sont professionnels. En fait, les risques sont plus élevés dans ces lieux. À cet effet, les personnes concernées peuvent être victimes d’un état proche de la grippe. Il s’agit de la maladie couramment appelée la fièvre du fondeur. Elle dure environ 2 jours.

Dans le cas où l’exposition se fait sur le long terme, le cuivre peut causer une irritation au nez, à la bouche, et/ou aux yeux. Des maux de tête ou d’estomac, des vertiges, des diarrhées et des vomissements peuvent aussi apparaître. Si jamais l’exposition au cuivre est en excès, elle peut endommager les reins et le foie, voire causer la mort.

Selon certains articles scientifiques, l’exposition à une forte concentration de cuivre sur le long terme peut impacter l’intelligence des jeunes adolescents. Sinon, l’effet cancérigène du cuivre n’est pas encore prouvé.

Les bienfaits du cuivre

Bien que l’exposition au cuivre puisse représenter des conséquences très graves pour la santé, il est aussi source de nombreux bienfaits. Nous avons vu qu’il est indispensable à notre organisme. Voici les détails de ces propriétés.

  • Le cuivre est un cofacteur d’enzymes.

Pour information, les enzymes favorisent les réactions chimiques dans l’organisme. Le cuivre contribue à l’amélioration du fonctionnement des métabolismes des êtres vivants en créant de multiples enzymes.

  • Il participe à la production de globules rouges

Le cuivre permet à l’organisme humain de digérer le fer. De cette manière, il agit sur la formation des globules rouges, ainsi qu’à l’assimilation des protéines.

  • La propriété antioxydant du cuivre

La propriété antioxydant du cuivre est déjà prouvée de manière scientifique. Ainsi, il aide à la lutte contre le stress oxydatif. Sans oublier qu’il agit sur le ralentissement du vieillissement cellulaire et sur le renforcement du système immunitaire.

  • Favorise la minéralisation des os

Le cuivre permet d’éviter l’ostéoporose et l’arthrose. En fait, il est un facteur important dans la croissance et l’entretien de la masse osseuse ainsi que des cartilages. D’autre part, il optimise la composition de mélamine et le fonctionnement des systèmes immunitaires et nerveux.

Pour améliorer la concentration de cuivre dans l’organisme, il faut se tourner vers les fruits de mer, les légumineuses, les produits céréaliers complets, les céréales à base de blé, les noix, les abats, et les graines.

Utilisation du cuivre

Comme susmentionné, le cuivre est présent dans de plusieurs alliages. Mais on le trouve plus souvent dans les radiateurs et dans les échangeurs de chaleur. De ce fait, le cuivre a des propriétés de conductivité électrique et thermique. C’est à peu près le cas de tous les métaux non précieux, mais il dépasse largement les autres et se trouve en tête s’il y aurait un classement.

Grâce à cette qualité, le cuivre est un matériau de choix dans le domaine de la télécommunication. Il est également très sollicité dans le secteur du bâtiment. Par ailleurs, le domaine de l’électrique ne peut se passer de ce matériau, notamment pour les circuits intégrés et les circuits imprimés. Les tubes à vide, l’industrie du transport, le domaine de l’énergie, les guides d’onde ne peuvent pas non plus se passer du cuivre.

Pour précision, le domaine du bâtiment utilise le cuivre pour en faire un matériau de couverture étanche. C’est à dire qu’il est généralement utilisé sur les toits.

Le cuivre est aussi connu pour sa résistance à la corrosion. C’est pourquoi il est employé en construction navale. Cela concerne surtout les alliages de cuivre et de nickel.

Sinon, il est possible que les composés cuivrés soient utilisés dans les fongicides. Mais cette utilisation se fait très rare.

Les principales sociétés dans le cuivre

Glencore

Glencore est connu à travers le monde pour sa production dans le domaine du cuivre. Son principal rival est le géant Rio Tinto, propriétaire de nombreuses exploitations.

Quel est le prix du cuivre actuel ?

Quel est le prix de revente du cuivre chez le ferrailleur au kilo ?

Aujourd’hui, le prix du cuivre se situe aux alentours de 4 à 5 euros le kilo chez le ferrailleur. Le cours du cuivre pour le 1er janvier 2012 est de 7 515 dollars (USD) pour une tonne de ce métal. Le cours du cuivre devrait continuer à grimper au cours de l’année et il devrait ainsi se vendre plus cher chez les ferrailleurs en France.

Cours du cuivre en direct

Vous trouverez ci-dessous le cours du cuivre du jour en dollar.

Le graphique ci-dessous présente le cours du cuivre aujourd’hui en dollars pour 1 lb (une unité de masse anglo-saxonne). Les données sont affichés en dollars pour une tonne de cuivre. 1 livre (lb) correspond à 0,453592 kg, ainsi donc si le cours du cuivre est de 3,7 USD pour 1 lb, alors cela veut dire qu’1 kg de cuivre coûte 8,16 dollars à la bourse des métaux. En euros, le prix du cuivre au kilo est de 6,24 €, en se basant sur le cours actuel de l’euro (1 € = [dollar] $).

Cours du cuivre

Pour information, la demande ne cesse actuellement d’augmenter, surtout en ces temps où l’électricité est devenu un indispensable pour tout faire fonctionner. Par ailleurs, il est possible qu’elle évolue encore et encore. En effet, une hausse de 43 % par rapport à la demande actuelle est prévu d’ici 2035. Cela s’explique par l’évolution des technologies vertes comme l’énergie solaire et éolienne, ou les voitures électriques, etc.

Il est donc probable que le taux de recyclage augmente d’ici les prochaines années. D’ailleurs, c’est déjà le cas en Europe dont 50 % de la production est issue de la récupération.

Dans tous les cas, ce cours dépend des facteurs suivants :

La situation économique mondiale

situation économique mondiale

Il est possible de visualiser l’état de la santé économique à travers l’évolution du cours du cuivre. Cela permet d’anticiper une hausse ou un recul de celle-ci. Mais il est également possible d’envisager l’inverse. En effet, le cours du cuivre est aussi élevé lorsque l’économie mondiale est en hausse.

Toutefois, il s’agit d’un actif éphémère dont la liquidité se fait rapidement.

L’évolution des marchés émergents

Le niveau d’évolution des marchés émergents est l’un des facteurs qui impactent le cours du cuivre. En effet, les acteurs majeurs de ce secteur sont les pays qui sont en voie de développement. Ces derniers se réfèrent à leurs besoins relatifs à l’augmentation de leur économie.

Souci de ravitaillement

Beaucoup de critères peuvent interrompre les chaînes de ravitaillement en cuivre. Cela peut commencer dans les régions productrices, ou bien au niveau des exportateurs. Les causes sont généralement des crises politiques ou des soucis environnementaux. Cela augmente, bien évidemment, le cours du cuivre.

Le marché immobilier aux États-Unis

Le cours du cuivre peut aussi dépendre du marché immobilier américain. En effet, ce matériau est très sollicité pour le câblage électrique et la plomberie d’une nouvelle construction.

Le cours des substituts du cuivre

Le cuivre peut être remplacé par l’aluminium, le plomb, le fer, ou le nickel selon le domaine d’application. Du coup, son prix peut dépendre du cours de ces derniers puisque les investisseurs peuvent opter pour ces alternatives dans le cas où il y a un très grand écart de prix.

Comment investir sur le cuivre ?

investir sur le cuivre

Les indicateurs à prendre en compte

Outre les facteurs qui peuvent influencer le cours du cuivre, il existe certains indicateurs à tenir en compte lorsque vous investissez dans le cuivre. Ils vous permettront de vous placer sur le marché, mais surtout de décider à quel moment vendre et quand acheter afin d’obtenir une meilleure rentabilité.

  • L’économie américaine et chinoise : le cours du cuivre dépend, en effet, de la finance de ces derniers. L’Amérique pour la raison précité, et la Chine parce qu’elle est le premier importateur de cuivre. Si aucune régression n’est constatée à ce niveau, la demande en cuivre va probablement augmenter. C’est-à-dire que c’est un bon moment pour investir.
  • Le cours du dollar américain : la hausse de cette monnaie de change signifie une augmentation de la valeur du cuivre.
  • Les composants des nouvelles technologies : il faut être attentif à ces derniers puisque cela peut impacter positivement le cours du cuivre.

Les erreurs à éviter

  • Investir tout son capital sur une action

Le cours du cuivre peut aussi être différent en fonction de la société d’investissement. En effet, certaines entreprises peuvent proposer une augmentation à plus de 100 % sur une année, alors que d’autres se contentent de 8 %.

  • Se concentrer sur le cuivre dans une mine

Si l’investissement principal concerne le cuivre, il ne faut pas oublier qu’il y a beaucoup de chances de trouver d’autres métaux dans une mine.

  • Se fier uniquement à la flambée des prix

Le prix de l’action du cuivre ne dépend pas forcément de sa flambée du prix. En fait, le prix des matières premières change de manière périodique. D’ailleurs, moins elles sont moins chères, plus les actions des sociétés minières sont élevées. Il s’agit d’une anticipation d’une éventuelle baisse des prix.

Investir dans le cuivre plus facilement que jamais

Trader les métaux avec eToro

Le partage, c'est la vie !

3+