Pliage de tôle aluminium et acier : types et avantages

Trader les métaux avec eToro

Le pliage de tôle est une technique mécanique servant à attribuer un angle à une plaque de métal. Il est indispensable à la conception de divers objets et permet d’obtenir un pliage sur-mesure selon le projet en vue. De ce fait, il convient de donner plus de détails à ce sujet.

Le pliage de tôle : qu’est-ce que c’est ?

En chaudronnerie, il est un procédé d’action qui consiste à conférer à une tôle une forme angulaire. Il s’agit du pliage de tole. C’est une technique dont l’élaboration a pour ambition d’altérer l’aspect plat de la feuille de métal. Cette déformation aboutit à l’attribution à celle-ci d’un angle voulu.

Pour ce faire, la tôle est tout d’abord introduite dans une presse à sommier. Il peut également être question d’une presse plieuse. Selon le cas adopté, l’exploitation de la feuille de métal se fait différemment.

Dans la première situation, la plaque métallique est pliée par bras de levier. Au niveau de la seconde, qui est régulièrement pratiquée, la tôle est logée entre un poinçon et une cale. C’est cette dernière qui sert à marquer l’angle voulu. Le poinçon exerce ensuite une pression contre la tôle au point du pli, jusqu’à ce que celle-ci s’enfonce dans la cale. C’est alors à ce moment que la plaque adopte la forme souhaitée.

Il faut donc noter que le pliage désigne une action mécanique exercée à froid sur la tôle pour changer l’orientation de ses fibres. Elle y parvient notamment au moyen d’une pression appliquée sur la feuille de métal. Au cours de cette opération, lesdites fibres sont raccourcies dans leur longueur sur la face intérieure de la plaque. Tandis qu’elles en connaissent une extension sur le côté inverse.

Il y ressort alors un angle de pliage qui est généralement droit soit 90 degrés. L’angle de pliage peut toutefois adopter des mesures différentes et permettre ainsi la création de diverses formes libres.

Les différents types de pliage de tôle

Différents types de pliage acier, inox ou aluminium

Le pliage peut s’effectuer de différentes manières et sur plusieurs types de tôles, qu’elles soient en aluminium ou en acier

De ce fait, il faut d’abord relever le pliage de tôle en L. Cette technique nécessite un seul pli et est spécifique aux profilés corniers. Ensuite, effectuer le pliage U ou Z. Celui-ci implique deux plis et sert notamment dans la conception des crédences et des coffres de volet roulant, etc.

Il existe aussi le pliage en C ou H (oméga). Il est ici question de pliage effectué en quatre plis qu’il est possible d’utiliser pour la fabrication d’un mobilier. Pour finir, mentionnons le pliage de support de marche et le plié écrasé qui lui, intervient particulièrement pour la réalisation de couvertine.

Les avantages du pliage de tôle

La technique de pliage de tôle offre de nombreuses possibilités dans le travail du métal :

  • elle permet de procurer à des métaux de grandes dimensions des plis précis, aussi bien dans la longueur que dans la largeur ;
  • elle prend en compte tous les types de métaux pour produire du pliage acier, aluminium, ainsi que de différents alliages ;
  • elle permet d’obtenir plusieurs finitions en raison de la technique à froid qui conserve les propriétés de la plaque utilisée.

Il faut préciser, pour finir, que les types de finition obtenus peuvent varier en fonction du métal utilisé.

Crédits photos : hfmetal.fr

Le partage, c'est la vie !

Trader les métaux plus facilement que jamais

Trader les métaux avec eToro

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.