Rio Tinto reprend le chantier d’extraction de cuivre en Mongolie

Malgré la chute que tous les métaux ont subie dernièrement, le cuivre a amorcé une remontée au-dessus de 6000 euros la tonne. Le géant du domaine qui avait suspendu son chantier, vient d’annoncer que la construction de la mine en Mongolie allait reprendre prochainement.

Une augmentation de la production prévue

riotinto2Cette mine à ciel ouvert ne fonctionnait actuellement qu’à 20% de ses capacités mais le propriétaire a décidé de revoir ces chiffres à la hausse dans les prochains mois. L’essentiel du gisement se trouverait dans un souterrain à creuser pour atteindre le fameux métal.

Compte tenu du coût d’une telle opération, Rio Tinto avait judicieusement attendu que les prix du cuivre remontent et soient intéressants pour engendrer de beaux bénéfices. La remontée du cuivre semble être pensée sur le long terme par ce spécialiste dans le domaine.

Une demande toujours importante

riotinto3Rio Tinto mise sur le fait que le cuivre n’a pas encore trouvé de concurrent dans le domaine de la construction et des câblages électriques. Les propriétés de ce métal font qu’il fait toujours partie des plus demandés pour parvenir à créer des installations pérennes.

Pour être prêt à fournir la clientèle au moment du rebond du cuivre, Rio Tinto a pris les devants et se charge de développer cet immense projet en Mongolie. Les capacités en matière de production en cas de besoin sont telles que le groupe a la certitude de remporter de nombreux marché à l’avenir.

Le partage, c'est la vie !

2+

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Recevez le meilleur de l'actu des métaux :
Cours, Tendances & Conseils d'Experts

Ne manquez plus nos dossiers et actualités importantes pour acheter, vendre et investir dans les métaux.