Des prévisions de hausse pour tous les métaux dans le futur à l’exception du fer

Après la crise mémorable qu’ont subi les métaux, les dernières semaines ont confirmé un retour à la normale et même des perspectives d’avenir pour un grand nombre d’entre eux. Certains vont par contre connaître encore des années difficiles en l’absence d’un marché important dans le domaine.

Un renouveau de la demande chinoise

Shanghai

Grâce à cette nouvelle configuration, des métaux comme le zinc, l’or, le plomb et l’aluminium. Le pays asiatique semble de nouveau enclin à importer un grand nombre de tonnes de ces métaux, relançant de la même façon l’ensemble du marché. Le nickel voit ses capacités de production réduites et pourrait bien se trouver dans une situation de pénurie dans les années à venir. Son cours va donc augmenter de façon mécanique tant que de nouveaux gisements ou des mines plus importantes ne sont pas mises en place dans de nouveaux pays.

Le fer en mauvaise situation

fer

Le fer va continuer à subir les conséquences d’un surplus de production. Les mines continuent à remplir les stocks de la LME, ce qui pousse les cours vers le bas. Les estimations dans le domaine tablent sur un cours très faible au moins jusqu’en 2018. Cette période sera nécessaire pour écouler tout le fer qui est actuellement disponible, à condition que la production n’augmente pas. Une baisse des commandes pourrait également aggraver la situation et repousser la date à laquelle ce métal pourrait connaître des jours meilleurs.

Droits d’auteur: Image vectorielle par StockUnlimited

Le partage, c'est la vie !

0

1 commentaire

  1. gamariel nahimana 10 mai 2016

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Recevez le meilleur de l'actu des métaux :
Cours, Tendances & Conseils d'Experts

Ne manquez plus nos dossiers et actualités importantes pour acheter, vendre et investir dans les métaux.