Les métaux de base visent un équilibre

Fortement déstabilisés par une offre supérieure à la demande, les métaux de base ont décidé de réajuster leur production afin de ne plus subir de chute du taux de chacun d’eux. Ceci pourrait avoir des conséquences sur les différentes mines en activité.

La réglementation de LME

Lingot d'or

Prenant en compte ce problème récurrent, cet organisme avait fini par réglementer le stockage de l’aluminium afin de cesser de produire un métal alors que les demandes en la matière restaient faibles.

En effet, en excluant la Chine de cette mesure car elle reste toujours le principal client, la production est limitée à 2,4 millions d’euros pour le reste du monde, ce qui devrait être largement suffisant.

Il en est de même pour le nickel qui a aussi été soumis à des limites mais dont le secteur souffre surtout de l’arrêt de l’exportation par l’Indonésie.

Les perspectives minières futures

Terry Sacka on investing in precious metalsIl apparaît que les mines de zinc commencent à s’épuiser ce qui devrait au fur et à mesure faire baisser son taux pour ne correspondre qu’à un achat très faible. Pour l’instant, les fortes importations de la Chine permettent de maintenir un équilibre dans ce domaine même si les capacités de production restent faibles.

Du côté du nickel, la baisse significative des achats va nécessairement mener à des fermetures de mines car la charge de travail n’est pas suffisante pour faire fonctionner toutes celles qui existent. Il est évident que les mines ne vont pas travailler à perte.

Le partage, c'est la vie !

0

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Recevez le meilleur de l'actu des métaux :
Cours, Tendances & Conseils d'Experts

Ne manquez plus nos dossiers et actualités importantes pour acheter, vendre et investir dans les métaux.