Le platine ne possède plus son attrait habituel

Bien que faisant partie des métaux précieux, le platine ne fait pas partie des métaux qui sont demandés par les entreprises et les industries. Remplacé dans le domaine de l’automobile, peu utilisé en bijouterie et oublié par les investisseurs, sa valeur ne cesse de baisser.

La plus grosse chute depuis 2010

platine3L’once de platine se situe actuellement à 1100 dollars l’once, ce qui correspond à son estimation la plus basse depuis sa reprise en 2010. Les producteurs mettent en avant le fait que ce métal fait face à une pénurie et que la demande aura du mal à être satisfaite. En général, une situation de la sorte a tendance à faire remonter les cours.

Pour autant, cette situation ne fait pas remonter la valeur de ce métal qui aurait pu intéresser les investisseurs. Le problème se situe dans l’importance des stocks qui ont été créés dans le cadre des EFT ou des trackers. La situation à l’égard des matières premières a bien changé depuis et les stocks sont toujours disponibles.

Une production complètement injustifiée

platine2L’élément qui plombe les cours du platine est la reprise annoncée de la production par l’Afrique du Sud et les autres pays. Celle-ci ne semble pas nécessaire puisqu’elle va se faire dans un marché où la demande est au plus bas. L’ajout de nouvelles tonnes aux stocks qui ne parviennent pas à être écoulés sera dramatique.

Malgré tout, les mines d’Afrique du Sud ont réussi à mettre fin aux grèves qui ont duré une bonne partie de l’année 2014. La production va donc inonder davantage un marché déjà saturé sans que les ventes ne suivent par la suite. Pour le producteur concerné, cette démarche n’a pas non plus de sens puisque la mine va devoir assumer les frais.

Le partage, c'est la vie !

0

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Recevez le meilleur de l'actu des métaux :
Cours, Tendances & Conseils d'Experts

Ne manquez plus nos dossiers et actualités importantes pour acheter, vendre et investir dans les métaux.