La croissance chinoise ne touche pas tous les métaux

La récente reprise de la croissance économique a relancé le cours de certains métaux car la Chine est le principal acheteur au monde. Cependant, il sera intéressant de se pencher sur certains métaux industriels qui semblent insensibles à cette configuration plutôt positive.

Le cuivre ne suit pas la tendance

métaux industriels

Ce métal est considéré comme la référence dans les variations des valeurs de l’ensemble des métaux industriels. Selon son comportement, il sera possible de savoir si le marché va être haussier ou baissier.

Cependant, malgré la hausse de nombreux métaux, le cuivre affiche une baisse importante en chutant à 7005 dollars la tonne. La surveillance des stocks de ce métal par les autorités chinoises n’a pas permis au cuivre de profiter de cette reprise. La décision du gouvernement dans ce dossier du cuivre est vivement attendue.

Le nickel poursuit sa descente

métaux industriels

Le dernier cours enregistré montre une baisse conséquente de ce métal industriel depuis le mois précèdent. Cette situation pourrait s’expliquer par la présence de stocks trop importants au niveau du LME pour permettre à ce métal de profiter de la demande de la Chine.

Avec la tonne à près de 18 000 dollars, le nickel devra attendre que ces stocks soient entièrement écoulés avant de profiter d’une économie en bonne forme en Chine après des réformes efficaces. Il faut juste espérer que les besoins du pays asiatique seront toujours les mêmes dans quelques mois afin de permettre au nickel de remonter.

Le partage, c'est la vie !

0

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Recevez le meilleur de l'actu des métaux :
Cours, Tendances & Conseils d'Experts

Ne manquez plus nos dossiers et actualités importantes pour acheter, vendre et investir dans les métaux.