Un métal rare, encore trop peu connu: L’Iridium

L’iridium est un métal de transition du groupe du platine. L’iridium est à la fois dur, dru, cassant, et se reconnaît facilement par sa couleur d’un blanc argenté. Les firmes sidérurgiques de pointe s’arrachent l’iridium pour sa haute résistance à la température. C’est le métal de transition le plus utilisé dans la fabrication des alliages à haute résistance.

L’iridium : l’un des éléments les plus résistants au monde

images

L’iridium est l’élément le plus résistant de tout le tableau de la classification des éléments chimiques. Il est associé au platine et à l’osmium en tant qu’agent durcissant. Il n’existe aucune mine d’iridium sur terre. Les exploitants extraient l’iridium dans les mines de nickel. Cet élément est très présent dans la nature, tout comme le platine.   Sa provenance est extra galactique.

Autrement dit, il est issu des météorites métalliques qui étaient à l’origine de l’extinction des dinosaures et des autres crétacés. Certains résidus d’iridium ont des origines volcaniques. Des études ont démontré que le noyau terrestre en est très riche. Le volcan le Piton de la Fournaise, de l’île de la Réunion, en relâche en grande quantité.

Un élément difficile à usiner

Malgré sa densité, l’iridium est très similaire au platine. Il est toutefois facile de les distinguer de par leurs couleurs. Celle de l’iridium vire un peu au jaune. Très dru et inélastique, l’iridium est presque impossible à travailler. Peu d’entreprises ont réussi à le moduler sous des formes bien précises. Aucune solution acide ne peut l’altérer. Seuls le chlorure de sodium et le cyanure de sodium peuvent le dénaturer.

L’iridium est-il un métal ?

iiridiumringimage

L’iridium n’est pas un métal en soi, mais il en dispose les qualités. Comme susmentionné, il est utilisé comme agent durcissant pour les alliages de platine. Ce n’est toutefois pas l’unique utilité de cet élément. L’iridium est le composant fondamental des creusets pour ses inhérences hors du commun.

La bougie d’allumage des moteurs à allumage commandé est essentiellement composée d’iridium. L’iridium est aussi utilisé dans la fabrication d’accessoires que les usagers utilisent au quotidien comme le stylo-plume, les équipements de protection sportifs.

Iridium et santé

Que les investisseurs n’ont rien à craindre, l’iridium sous sa forme métallique n’est pas un élément toxique. Pourquoi ? Pour la simple raison que ce néo-métal ne présente aucune réactivité chimique. Ses composés sont cependant considérés comme très toxiques.

Nombreuses sont les entreprises pharmaceutiques qui utilisent l’iridium dans la fabrication des appareils de scanning d’un nouveau genre. Ces appareils devraient bientôt remplacer le nec plus ultra de toutes les machines à IRM actuel.  Comme ces informations n’ont pas encore été prouvées, l’on parle d’une intox. Cet élément n’a pas fini de faire parler de lui.

Le partage, c'est la vie !

0

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Recevez le meilleur de l'actu des métaux :
Cours, Tendances & Conseils d'Experts

Ne manquez plus nos dossiers et actualités importantes pour acheter, vendre et investir dans les métaux.