La Conférence Mondiale du Cuivre apporte des précisions sur le marché

Une réunion entre les principaux acteurs dans le marché du cuivre a eu lieu à Santiago pour faire un bilan sur la situation actuelle du métal. Face à l’essoufflement de la demande chinoise, nombreux sont ceux qui ont souhaité expliquer que ce phénomène avait bel et bien été prévu mais que l’Inde était attendue à sa place.

Des pays émergents pas encore prêts

CuivreSi le ralentissement de la croissance chinoise est connu depuis longtemps et a même pu être anticipé dans le marché du cuivre, les observations concernant les autres pays émergents étaient porteuses d’espoir. L’Inde en tête, le niveau de croissance de certains pays devait être à l’origine d’une reprise des achats de cuivre mais cette phase se fait attendre. Il se trouve que les pays émergents ont de nombreux domaines à gérer de front.

Les pays alentours tels que l’Indonésie et la Malaisie ont augmenté leur demande mais le total est encore assez faible. Le Brésil est encore loin de passer dans un processus de supercycle tel que celui connu par la Chine et la Russie est en proie à de nombreux problèmes géopolitiques qui l’empêchent de progresser.

Une offre difficile à obtenir

Marché du cuivreLes mines chiliennes montrent de sérieux signes de faiblesse avec une production très faible pour un coût important. Pour fonctionner, elles ont en effet besoin de beaucoup d’eau pour fonctionner. Malgré la hausse des salaires accordée après des grèves interminables, la demande n’est pas encore redevenue semblable à celle connue jusqu’alors. Le cuivre chilien est beaucoup moins demandé qu’auparavant car les acheteurs ont pris l’habitude de se fournir ailleurs.

D’autres projets ont été mis en œuvre dans la République du Congo et en Zambie mais l’exploration n’en est qu’à ses débuts donc la production est largement insuffisante par rapport à la demande dans le secteur. La conférence a donc montré qu’une demande était toujours présente, dans le domaine de l’automobile et dans le secteur de l’électricité mais le métal doit faire face à plusieurs éléments qui l’empêchent de repartir à la hausse dans l’immédiat.

 

Le partage, c'est la vie !

1+

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Recevez le meilleur de l'actu des métaux :
Cours, Tendances & Conseils d'Experts

Ne manquez plus nos dossiers et actualités importantes pour acheter, vendre et investir dans les métaux.